« Il est temps de vivre la vie que tu t’es imaginée »

#THINKOPPOSITE!!!!

Avant de prendre un nouveau départ, un départ sans peur, ni doute, il faut se débarrasser de tout bagage émotionnel. Le changement de mon corps aujourd’hui, n’a été possible que parce que j’ai changé ma façon de me définir et de penser.

J’insiste énormément sur cette dynamique émotionnelle, parce que notre corps n’est finalement que notre enveloppe charnelle. Il reflète tout ce que l’on pense. Quand nous sommes angoissés, stressés, insomniaques, notre corps le montre au monde entier.

Ce sont les trois états d’esprits dont je souffre le plus, pff!!!

Pour prendre ce nouveau départ, il faut donc renoncer à toutes ses émotions négatives refoulées.

Je grossissais, d’abord parce que je ne savais pas me nourrir correctement, mais est-ce -vrai? J’ai été « overweight » presque toute ma vie, mes frères ne le sont pas. Nous mangions pourtant la même chose, mais tout se jouait sur les quantités. Ces temps-ci j’essaie vraiment d’analyser notre alimentation, et pour ,moi,manger c’était une activité à part entière!

Je m’ennuyais, je mangeais. J’étais triste, je mangeais.J’étais contente, je mangeais. Je sais que quelqu’un se retrouvera dans cette attitude.

J’avais oublié que se nourrir est avant tout un mécanisme de protection. Je suis censée apporter les nutriments nécessaires à mon organisme pour qu’il fonctionne. Une fois, que cette fonction première est assurée, je peux me faire plaisir, et savourer l’incroyable univers culinaire qui s’offre à moi.J’apprécie la nourriture! Rien que dans cette phrase, je vois à quel point mon rapport à la nourriture a changé.

Après avoir compris cela, je me suis demandée pardon! J’ai demandé pardon à ce corps que j’ai tellement maltraité! Pardon, pour les régimes « yoyo », pour les fois où je mangeais à m’étouffer, pardon pour toute cette gourmandise.

J’ai promis à mon corps que nous  allions  mieux faire et que j’allais lui montrer que je pouvais m’en occuper. Là où il y a accord de volontés, il y a contrat; je me devais d’assurer, (lol). C’était thérapeutique, mais cela a réellement marché!

C’est la raison pour laquelle, quand je fais du sport et je souffre, je ne me plains pas. J’estime que c’est le prix à payer pour tout ce que je me suis fait jusqu’à présent; mais que j’essaie de réparer. J’aime la douleur physique du « workout », c’est un moment de rédemption à chaque fois. Quand je fais du sport, je redonne à mon corps la priorité qu’il n’avait jamais eu….

Si vous prenez une décision aujourd’hui, oubliez toutes vos erreurs passées. Oubliez tous vos anciens comportements, considérez qu’ils ne vous qualifient plus. Commencez par un nouveau vous.

Ce 1er mai 2015, était un jour, comme les autres! Il n’y a rien eu d’extraordinaire, j’ai juste réalisé que je voulais autre chose pour mon corps. Je me regardais dans le miroir et je me suis dit :

« Je suis sûre que ce n’était pas le plan initial. » #sansblague lol

Je n’étais pas censée ressembler à ce que je voyais dans ce miroir, parce que mon intérieur n’avait rien à voir avec ce que je présentais au monde. Je suis une personne dynamique , passionnée , endurante , courageuse et cela ne se voyait pas…

Ce jour là , les excuses étaient nécessaires. J’ai négligé beaucoup de choses et ce corps qui m’avait été donné en faisait partie, c’était inacceptable! Je crois que mon corps m’a écouté, parce que depuis ce jour, il ne m’a jamais lâché une seule fois.

Parfois, je suis prise de paresse et je refuse de faire du sport; mais si j’ai le malheur de ne pas en faire, je sais déjà ce qui va m’arriver. Je vais me réveiller en plein milieu de la nuit, avec une envie quasi obsessionnelle d’en faire.

Toutes les personnes qui me suivent sur « snapchat « savent que je peux  » workout  » à 3h , 4h du matin. C’est fou, mais c’est ce qui passe quand vous donnez de l’amour, vous en recevez en retour. Ce corps, il est mon partenaire maintenant. Il est mon alarme, il me rappelle à l’ordre.

La raison de mes insécurités, s’est transformée en cette source incroyable de bonheur. Je le regarde, et je l’admire; pas parce qu’il est beau, mais parce qu’il est tellement plus fort que ce que je croyais. J’avais toute cette endurance en moi, et je ne le savais même pas!

Depuis mai 2015, je fais du sport tous les jours! Le maximum  de temps où je suis restée inactive côté « fitness », peut être comptabiliser à 2 semaines maximum sur 1 an et 4 mois!

Les débuts n’étaient vraiment pas faciles. J’avais envie d’abandonner, mais je me suis dit:

Il faut que je fasse quelque chose pour moi, rien que pour moi.

Il me fallait quelque chose qui allait rétablir mon  caractère et ma personnalité! Quelque chose qui permettrait même à des personnes qui ne me connaissent pas, de voir quelles étaient mes qualités.

Aujourd’hui, cela m’arrive parfois d’être découragée , mais comme je le dis toujours, trouvez votre force quelque part. Moi, c’est réellement dans ma vie spirituelle que je trouve tout mon potentiel et les ressources dont j’ai besoin pour atteindre mes objectifs.

Je n’ai pas honte de le dire, parce que je connais toutes mes faiblesses, j’ai passé beaucoup de temps à les subir….Prier et lire ma bible sont deux activités qui ont fait ce « weight loss ».

Je vous raconte mon expérience , ma vie, et je vous le dis , j’ai prié pour avoir la force d’aller jusqu’au bout!

Si j’ai changé , vous le pouvez aussi! Sincèrement,c’est possible. Quand je suis au plus bas moralement, je pense toujours à un de mes versets bibliques favoris:

« Ne méprise pas le jour des faibles commencements », zacharie 4 .10

Cela me fait repenser au chemin parcouru, et je ne suis plus là où j’étais. Chaque jour, j’ai fait de petits pas, vers mes objectifs. Chaque semaine , j’ai atteint une nouvelle étape: -0.5 g, -0.3 g, 1 kg, 2 kg, peu importe; chaque semaine  je voulais voir  du changement.

Je pense à tout cela, et quand bien même je suis découragée, je me sens toujours forte; je sais que dans l’effort et le sacrifice, réside les résultats.

Jadis, j’étais faible,mais « jadis » semble si loin , quand j’écris cet article; et vous savez quoi? Je n’ai pas fini de progresser, de changer , de m’améliorer.

Refusez le « strict minimum  » dans votre vie. Mettez-vous à l’épreuve! Arrêtez de créer des limites que vous n’avez pas.

Faites ce soir une liste de tous vos objectifs, même ceux que vous pensez ne pouvoir atteindre.

Moi j’avais écrit en tout premier,« je veux maigrir », et honnêtement c’était la chose la plus facile à faire sur la liste, donc j’ai commencé par cela.

J’ai débuté quelque part et plus je réussis ,plus je me dis:

« Je peux tout accomplir et me créer la vie que je veux. »

Pour  mes 24 ans, un de mes chers amis m’a offert cette carte qui disait:

« Il est temps de vivre la vie que tu t’es imaginée… »

(Comme d’habitude, Thibault, tu avais raison !!)

Demain, est synonyme d’espoir dans mon dictionnaire. Demain, tout peut changer!

C’est le moment: Vivez cette vie que vous vous êtes imagnée! 20160321_193157

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s